Archives du mot-clé manga

Kizuna Ai, Youtubeuse virtuelle

Cela fait un moment que l’on veut parler de cette Kizuna AI, youtubeuse…….virtuelle qui cartonne au pays du soleil levant ! Tout d’abord nous tenons à féliciter les personnes derrière cette nouvelle héroïne, le youtube de demain est-il entrain de prendre forme ?

Après les chanteuses virtuelles voilà un nouveau filon, idoles virtuelles et Kizuna AI est un peu la pionnière au Japon et le phénomène n’est pas près de s’arrêter.

Kizuna AI est une création informatique à 100%, créée entièrement sur un logiciel et son nom vient d’Intelligence Artificielle pour le (AI) bien sûr. Elle est calibrée pour faire craquer, elle est kawai, et les animations sont superbes.

Cette nouvelle célébrité, youtubeuse, oui il faut la nommée ainsi cumule à ce jour plus de 700 000 abonnés, à une très grosse communauté active (vidéos souvent traduites en anglais et aussi certaines en français quelques heures après leur mise en ligne) et vous propose des vidéos très bien montée, regardez !

Nous vous conseillons de regarder différentes vidéos, différents styles (jeu vidéo etc…) afin de voir les différentes animations, peur, enjouée, l’héroïne passe par tout les états.

Voilà c’est un phénomène et c’est une chaîne Youtube très intéressante sous bien des aspects. Voici le lien de sa chaîne Youtube et de son site internet.

Pour finir et pour vous montrer à quel point le phénomène prends de l’ampleur, des cosplay de notre idole virtuelle arrive au Japon et partout dans le monde. Voici le plus récent et le plus réussi à mettre à l’actif de la célèbre cosplayeuse Enako.

Et vous, la connaissiez-vous avant ?

nzu9

Evolution Graphique

Comme vous avez pu le voir pour les abonnés, que ce soit sur Twitter, Instagram ou même Youtube le design de Japan Geek à évolué grâce aux bannières et à l’avatar fait par Joranne que l’on remercie encore chaleureusement, nous sommes aux anges.

Nous avons eu certaines demandes assez difficiles pour elle finalement, Japan Geek parle en gros du Japon bien sûr, de la culture mais aussi de l’univers du jeu vidéo et du manga.

Elle a mixé cela parfaitement pour nous et correspond bien à notre demande. Même les couleurs choisies font ressortir le tout parfaitement. Jugez par vous-même avec les bannières.

Bannière TWITTER :

Bannière Japan geek-Twitter

Bannière Youtube :

Bannière Japan geek-YouTube

Sur ces bannières vous pouvez apercevoir plein de petits détails mixant le voyage, la culture, les monuments « icône japonaise », le jeu vidéo et les mangas.

Voyage : Valises, Avion

Culture : Cerisiers + le Torii

Monuments : Le Mont Fuji

Jeu Vidéo : Juste Zelda à notre demande, représente parfaitement l’aventure et bien sûr sans oublier, le personnage de Ryu me représentant.

Mangas / Animés : Your Name et Tsuki Ga Kirei

Parlons particulièrement de l’avatar maintenant, il nous représente directement, une pose très mignonne, aspect Chibi.

Japan_Geek_Avatar

Pour la chaîne Youtube, nous avons aussi modifié pour tout mettre en adéquation, les miniatures. Voici celles de nos épisodes sortis sur la chaîne. Plus simple, plus sobre et mettant bien en avant notre nouveau design.

Merci à Joranne et à vous pour votre fidélité, on vous donne rendez-vous sur les réseaux sociaux et notre chaîne Youtube.

Manga Mania 2017 : Reportage

La voilà, après l’interview de Mission Japon, place à la vidéo sur le salon en lui même, un petit reportage vidéo en musique.

Une très belle ambiance dans cette convention, un super samedi à Montélimar, on reviendra l’année prochaine.

Enjoy !

Utawarerumono – Le Verdict

Utawarerumono : Mask of Deception est développé par le studio Aquaplus et comme à leur habitude ou presque on a droit à nouveau à un visual novel mais celui-ci prends le pari du Tactical RPG pour les combats.

Attention, je précise de suite, si vous êtes allergique aux très très nombreux dialogues ce jeu n’est pas fait pour vous et en plus il n’est pas traduit en français, uniquement des textes en Anglais. Pour vous faire une idée de cette saga, un animé très bien fait est disponible au Japon.

UMOD_Glam02e_PS4_Vita

La licence n’est pas nouvelle, elle a débutée en 2001 sur PC, uniquement au Japon. Ce Mask of Déception est le premier opus à sortir de l’archipel nippon ! Bon ce que je n’ai pas dis c’est que le premier opus était un jeu eroge « jeu pour adultes » et à était réadapter par la suite sur Playstation 2 et PSP.

Aquaplus à voulu mixer le visual novel et tactical RPG, c’est très bien mais l’aspect tactique est vraiment moindre, comptez seulement 10 combats lors des dix premières heures. Le reste… des dialogues mettant l’histoire en place, on est plus spectateur qu’autre chose mais attention cela ne veut pas dire que ce n’est pas intéressant, l’histoire est cool, les personnages sont bien et vous allez adorer l’humour omniprésent.

Pour les fans de visual novel à la Steins Gate foncez sans hésitez vous adorerez à 100%, les autres ou mêmes les novices qui veulent voire autre chose faut vraiment y réfléchir car vous risquez de vite le lâchez dès les premières heures et vous endormir sur la manette.

Un point crucial aussi pour l’ambiance, la bande son du jeu est exemplaire, grandiose, aucunes fausses notes sur ce point là, l’aspect combat tactique aussi est vraiment bonne, la liaison entre les personnages est primordiale et vous allez être vite surpris de ce système de combat. Il est riche et très plaisant mais pour cela faudra passer de nombreuses heures de dialogues et d’histoire pour bien le maîtriser.

Pour conclure je valide ce Utawarerumono : Mask of Deception sur Playstation 4, plaisant mais n’est pas adapté à tout les publics. Si vous êtes fan de Visual Novel ne le manquez pas sous peine de louper une très belle aventure.

 

 

Dessins sur le site : MISE AU POINT

Via ce post nous tenons à mettre au point certaines choses, les dessins que l’on mets en home du site sont fait par des amateurs, fans de dessin et du Japon. Nous ne mettons pas en avant les créations de certains dessinateurs plus ou moins connus…. qui veulent juste se faire de l’argent sur notre dos alors qu’ils se foutent carrément du site Japan Geek.

Coup sur coup nous avons reçu deux demandes complètement folles : ils veulent qu’on leur donne de l’argent pour avoir accès à leurs créations pour qu’on les mette sur le site.

NOUS DISONS NON !! Nous ne sommes pas là pour mettre en avant ces personnes là, le site va bien, se développe petit à petit mais notre démarche n’est pas celle-ci.

Si vous vous sentez visez ce n’est pas grave, Japan Geek ne dépends pas de vous comme vous l’indiquiez dans vos mails et vos menaces n’ont pas lieu d’être mais posez vous la question tout d’abord pourquoi vous demandez de l’argent à un petit site à la place d’éditeur ou autres.

  • Maintenant revenons à la base de ce projet qui est fait pour vous fans du Japon :

Que vous soyez amateurs en dessin, en graphisme et que vous faîtes des petites créations en rapport avec l’univers du Japon : culture, jeu vidéo, mangas n’hésitez pas à nous envoyez par mail vos créations et nous seront fier de les mettre en avant comme pour les autres pendant une semaine. :

  • creationjapangeek@gmail.com

Avec pour Objet : le titre de votre création et surtout une description détaillée de celle-ci, son nom et pourquoi ce choix là. N’oubliez pas de signer votre création aussi.

Cet emplacement à pour taille : 643 x 1038 à respecter absolument.

Voilà nous mettons en stand by les mises en avant pour le moment et attendons vos créations les amis, les autres passez votre chemin on est pas là pour vous !

A très vite et nous comptons sur vous pour partager un maximum ce post et faire connaître notre petite démarche.

Tsuki ga Kirei, une romance magnifique

Tsuki ga Kirei (月がきれい) mon animé du moment, oui j’adore cet animé qui vient de commencer avec pour le moment cinq épisodes. Je vous en parle maintenant, il mérite d’être mis en avant tant le travail de fond est exemplaire.

Tsuki ga Kirei ou en titre alternatif As the moon, so beautiful / The Moon is Beautiful mets en avant deux personnages principaux Kotarou Azumi et Akane Mizuno.

Tsuki-ga-Kirei-01-44-1280x720

Nos deux héros viennent de rentrer en troisième année de collège et sont pour la première fois camarade de classe et la c’est le coup de foudre pour Kotarou et Akane mais ils leur est impossible de se parler, une timidité des deux côtés.

C’est cette timidité qui est au cœur du début de cet animé, c’est très bien écris et l’animation est vraiment plaisante. On ressent vraiment le calvaire de nos deux jeunes gens mais ils vont peu à peu se rapprocher et franchir cette barrière grâce à l’application LINE. Tout commence ici dès leur première discussion.

Je ne dévoilerai pas tout, il faut vraiment s’immerger dans cet animé simple, prenant, captivant et les personnages sont très attachants, on souffre avec eux et cela se rapproche aussi de la réalité. Beaucoup de personnes sont prises de timidité et c’est aussi cela qui fait le charme de ce début d’animé exemplaire.

Certains trouveront Tsuki ga Kirei mou et ne comprendront pas la timidité ou le but recherché de cette histoire mais tout ceci renforce les liens des personnages et cela se voit de plus en plus dès que les épisodes passent.

Tsuki ga Kirei est disponible tous les jeudis sur Crunchyroll, un animé à voir pour ceux qui veulent autre chose que les super héros ou autre robots etc…

Une réalisation exemplaire signé Seiji Kishi à qui l’ont doit : Assassination Classroom, Angel Beats!, Re:␣Hamatora sur un scénario écrit par Yûko KAKIHARA (Orange, Chihayafuru 2) et un character design signé Kazuaki MORITA (Assassination Classroom, Persona 4: The Animation)

 

Berserk Musô – Un gros défouloir !

En attendant la suite du manga, oui c’est long pour les fans…… il doit y avoir un manga tous les deux ans à peu près si ce n’est pas plus mais il est temps d’arpenter un peu l’univers dans un jeu vidéo pour patienter.

Berserk and the Band of the Hawk est sorti sur PC, PS4, PS Vita et Xbox One de quoi ravir tout le monde du moins si le jeu est bon et c’est ce que l’on va aborder maintenant sous forme d’aperçu. « Fait à partir d’une version presse »

original

BERSERK + MUSO = Défouloir garanti et sanglant ! Omega Force et Koei Tecmo sont aux commandes pour ne pas changer et nous offre aujourd’hui un jeu typiquement fan service, uniquement taillé pour ces personnes là et reprends l’aventure principale de notre héros, Guts.

Attention toute fois, les fans risquent de crier au scandale sur certaines scènes animés, la censure est passée par là et certaines coupures sont ultra choquantes.

Il est aussi possible de jouer d’autres personnages du manga mais autant le dire de suite, on reviendra rapidement sur notre héros principal tant il est beaucoup plus travaillé et sa palette de coups est carrément plus complète aussi.

Le jeu vous propose différents modes de jeu mais on passera clairement la majeure partie du temps sur le mode histoire tout comme dans les jeux Ken etc… Reprenant la trame principale et c’est un plaisir de participer à celle-ci tout en défouraillant un max de personnages. Oui je sais je fais l’apologie de tout fracasser mais bon on est dans un musô et dans un Berserk, vous vous attendiez à quoi ?

En plus du mode histoire, il y a un autre mode qui retiens notre attention, le mode Eclipse. Celui-ci est une sortes de mode survie ou on devra batailler dans de nombreux étages contre des hordes d’ennemis assoiffés et avec le personnage de son choix, c’est vous qui décidez au début !

Je vous souhaites bon courage, vous allez devoir vous farcir 100 étages pour arriver au bout et obtenir vos belles récompenses c’est à dire….. des transformations permanentes pour vos héros.

Je n’ai pas parler des graphismes du jeu, ce n’est pas l’apothéose c’est sûr mais cela retranscrit bien l’ambiance du manga, ça bouge bien et très nerveux et à côté de cela, comme à l’accoutumée « plus que certains titres » chez Omega Force, c’est assez vide et on affronte des barbares ayant tous la même tête, une armée de clones.

Ce jeu est un bon défouloir pour les fans mais rien de plus, les autres passez votre chemin, dans le monde des Musô il y a bien mieux, croyez moi !