ÇA VAUT QUOI ? Fairy Tail sur Nintendo Switch

Fairy Tail, enfin le jeu, les fans l’attendaient surtout quand c’est Gust « Atelier… » aux commandes, alors est-il un jeu de commande afin de ravir les fans ou a-t-il des atouts pour s’imposer dans le monde des j-rpg ? On va voir ça tout de suite ! « Petite brève réalisée avec une version presse Nintendo Switch mise à disposition par l’éditeur. »

Cet article est un ressenti, je vous donne mes premières impressions sur la version finale du jeu, ce n’est pas un test, pas de spoils, pas de notes, mon opinion sur le titre à un instant T sur certains aspects. J’ai joué 27 heures sur le jeu actuellement, ce qui vaut à peu près les 3/4 du jeu « niveau histoire » selon votre façon de jouer.

maxresdefault (1)

Fairy Tail, enfin un jeu digne de ce nom pour la licence et en plus développé par Gust, les papas des Atelier entre autres, un gage de qualité ? Ben on va dire oui et non !

Le jeu Fairy Tail reprend bien l’univers du manga et de l’anime mais avec des erreurs dans le scénario si vous n’avez pas installé le patch day one. Oui vous avez bien lu !

A faire d’urgence pour sauver quelques passages entre autres. Voici ce qu’il apporte comme corrections :

  • Corrections des erreurs sur le scénario
  • Les expressions des personnages ajustées sur certaines scènes
  • Les problèmes de caméra durant les passages avec Luxus
  • Ajustements de certains textes et des problèmes de traduction

Oui tout ça dans un correctif, et malgré cela certains restent présents comme les expressions des personnages complètement pétés dans certaines scènes.

La fidélité du scénario est un sacré point pour le jeu, il fera effet sur les fans de Fairy Tail, on retrouve tous les personnages de la saga, presque tous… 4 sont en DLC payant… je ne m’emporterai pas…

Le jeu est propre sur Nintendo Switch que ce soit en mode TV ou nomade, le cel shading est vraiment bien exploité. Et pour répondre oui il y a des passages ventant les physiques des personnages féminins, beaucoup moins que l’anime mais vous en aurez quelques-uns. L’humour qui plaît ou pas reste identique à l’oeuvre de Mashima.

Le gros gros soucis du jeu sont les baisses de framerate, hallucinantes dans les villes ou autres extérieurs, dommage que le patch day one ne fige pas ça également, un vrai poison quand on joue, cela gâche l’immersion dans le jeu surtout qu’il y a pas mal d’aller-retour, c’est souvent répétitif aussi, on retrouve souvent le même style de quêtes et le farming sera obligatoire dans le jeu, ceux qui n’aiment pas ça, je ne vous recommande pas ce titre, c’est dit !

Le système de combat est top on se croirait dans le Shonen, dynamique, zoom sur les personnages, attaques dévastatrices, le gros point fort du jeu pour moi.

Ils se déroulent au tour par tour, dans le style on peut dire qu’ils ressemblent à du Persona 5, interface et autres cadences de jeu dans ses phases ressemblent au titre d’Atlus.

Chaque attaque à sa propre zone d’attaque, très utile quand plusieurs ennemis sont à l’écran, à vous de bien choisir celles-ci et de profiter de ces zones pour exterminer les ennemis plus vite.

Les combats apportent un élément pas négligeable, la coopération magique ! Une attaque dévastatrice à plusieurs personnages, la mise en scène est top à chaque fois et sans oublier l’attaque éveil de chaque personnage, un classique de j-rpg dorénavant.

Comme à mon habitude je vais vous parler de la bande-son du jeu, il se trouve en VOST FR et c’est un super point, les voix japonaises avec les sous-titres français et ça fait plaisir, bon ok il y a beaucoup de fautes d’orthographe, même après le patch day one mais soulignons l’initiative quand même.

Vous avez également les voix officielles, les musiques officielles de l’anime qui vont vous accompagner tout le long du jeu.

Pour conclure, le jeu Fairy Tail est vraiment très moyen dans son ensemble pour un j-rpg, il souffre de pas mal de défauts comme le framerate sur Nintendo Switch, à voir sur PS4. Répétitif à souhait, humour qu’on aime ou pas, peut être malaisant par moments et le farming qui devient une obligation, quel dommage ! Ah j’oubliais les quatre personnages en DLC… il ne faut pas pousser le bouchon quand même…

Par contre le jeu est fait pour les fans, l’histoire est fidèle ce qui est un bon point, un système de combat dynamique et est en français avec les voix japonaises. C’est un vrai plaisir !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s