Critiques jeux vidéo

ÇA VAUT QUOI ? Disaster Report 4

Disaster Report 4 est de sortie, un jeu d’une série complètement atypique basé sur les catastrophes naturelles, cette saga n’est pas réputée pour sa beauté mais bel et bien pour son aspect désastre mais est-il bien retranscrit dans quatrième opus, c’est ce que l’on va voir dans cette petite brève.  « Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 4 mise à disposition par l’éditeur. Le jeu est également disponible sur Nintendo Switch et PC.»

Je ne vais pas commencer en traitant ce jeu de désastre pour faire comme la plupart des tests vus sur le net et surfer sur le jeu de mot si facile à faire mais là ou il faut reconnaître que le jeu est très très en retard c’est au niveau des graphismes, on se croirait devant un jeu daté de plus de 10 ans et sur Playstation 4 cela fait bizarre, je vous laisse juger par vous-même en images. « Jeu développé à la base pour la PS3 ».

Bon passons l’aspect visuel très en retard, le jeu a-t-il un intérêt ?

Oui je dirai si on aime les jeux linéaires et scriptés, beaucoup scriptés malheureusement, le jeu apporte quand même au niveau gameplay un peu de survie mais ne va pas au bout de ses idées, à savoir la survie et surtout comment bien gérer votre personnage en temps de catastrophe naturelle et c’est bien dommage.

L’aspect qui ne passe pas par contre c’est le framerate désastreux et la rigidité de votre personnage, raide comme un piquet.

Niveau scénario je ne vais pas spoiler mais de suite après la création de votre personnage vous serez directement mis dans le bain avec un bon séisme, devoir parler aux autres, leur venir en aide si besoin et surtout pas mal de choix de dialogue et de situations à choisir, ce qui est sûrement fait pour les plusieurs fins que le jeu nous propose.

Un très bon point du titre, l’aspect social, entraide est vraiment cool et c’est ça qui m’a fait entretenir la flamme pendant mes parties, les personnages sont attachants, de bonnes scènes qui donnent envie de continuer.

Les différentes catastrophes apportent un plus aussi, elles désintègrent le décor et apportent un aspect différent au level design même si de ce côté-là également la prise de risque n’est pas optimale. A creuser pour une éventuelle suite.

Le jeu malheureusement n’est qu’en japonais sous-titré en anglais et je vais répéter ce que je dis à chaque fois, dommage et cela devrait limiter les potentiels joueurs du titre qui ne seront sûrement pas beaucoup déjà, un jeu de niche il faut le reconnaître. J’ai énormément apprécié la bande son du titre que ce soit doublage, ambiance et musique.

Pour conclure, le jeu est une catastrophe visuelle et technique mais n’est pas mauvais dans le fond, il pourra séduire les joueurs qui ne sont très regardants et qui veulent un peu d’originalité car il en apporte même s’il ne va pas au fond de ce qu’il souhaite nous faire passer, un jeu de survie qui est au final trop minimaliste.

Il a un petit truc qui me dis que j’ai apprécié mes sessions et qu’il faudrait à l’avenir revoir la saga de fond en comble, il y a un vrai potentiel.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s