Aller au contenu principal

[REVIEW] Carciphona – Tome 2

Aujourd’hui on part pour le tome 2 du manga Carciphona édité par les éditions ChattoChatto et on les remercie encore grandement pour l’envoi de ce tome afin que l’on vous en propose un petit article.

Avant toute chose pour voir ce que je pensais du tome 1 n’hésitez pas à vous rendre sur notre premier article et pour le moment voici le résumé de ce nouveau tome.

Après avoir défié et blessé le roi de Kronzel, le groupe décide de fuir Kronzel malgré le mauvais état de santé de Veloce. Un refuge est trouvé dans le pays voisin d’Arenscura. Les ressources de Keritzel et Weirin semblent assurer pour une évasion en douceur. Cependant, cela suffira-t-il à supplanter les forces du Roi, de Blackbird et de la mystérieuse maladie spirituelle qui envahit rapidement Veloce ?

Le premier tome fût pour moi une belle surprise malgré certaines incohérences graphiques et scénaristiques, très long à se mettre en place et j’espérais réellement un plus de ce côté pour ce tome 2 et il y a du mieux déjà, on expédie moins les situations et l’histoire commence à bien se mettre en place.

Pour la patte graphique on voit une nette évolution entre les deux tomes, sachez tout de même qu’il s’est passé quelques années avant que Shiling Huang ne décide réellement de commencer ce nouveau tome et on voit une nette amélioration dans son dessin, c’est tout à fait normal elle s’est perfectionnée entre-temps. Très prometteur pour la suite. Voyez par vous-même.

Après avoir défié et surtout blessé le roi de Kronzel il est temps pour Véloce et ses amis de fuir, et c’est tout à fait logique qu’une course-poursuite débute entre nos héros et leurs adversaires. Il faut absolument trouver maintenant un coin tranquille afin de se poser et c’est au Fort Erin qu’ils vont trouver refuge.

Cela devient quand même urgent, l’état de Veloce ne fera qu’empirer et c’est à ce moment -là que ce tome 2 s’ouvre de plus en plus et nous en montre un peu plus de son univers, Maelstrom. On remarque que les éditions ChattoChatto ont bien fait les choses en nous fournissant une carte du monde afin que l’on s’immerge un peu plus dans l’univers en lisant l’histoire.

L’histoire commence bel et bien à avancer et approfondit au maximum les personnages et leurs relations, on commence vraiment à s’attacher et s’identifier aussi à eux à travers des dialogues plus pertinents. Carciphona commence à instaurer également un peu de politique et je pense que cela servira à bien construire ce monde qui ne demande qu’à se développer.

Dans le tome 1 on avait parler un peu de Blackbird, cette femme qui intrigue dès qu’on la voit, aucun spoiler mais attendez-vous à un personnage saisissant avec plein de mystères, il va falloir que l’oeuvre de Shiling Huang accentue ce personnage rempli de mystères, c’est mon souhait en effet et cela passera par des héros charismatiques pour que Carciphona devienne incontournable aux yeux des lecteurs.

Au final, Carciphona se lance enfin et risque de s’imposer comme un futur incontournable si toutes les promesses historiques, relations de personnages tiennent sur la durée mais il n’y a pas de raison. L’univers s’annonce riche il faut développer ça ! Je vous conseille donc ce tome 2 qui sait enfin poser les choses pour l’avenir.

51CEIsg+hgL

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :