Aller au contenu principal

[REVIEW] Un petit coin de bonheur

Aujourd’hui on aborde un sujet différent des deux premières critiques mangas, on va aborder un manga One Shot, un Shôjo et celui-ci se nomme Un petit coin de bonheur « Karekore Kirakiramachi en version japonaise » sorti le 11 octobre 2018 de Kaori HOSHIYA à qui l’ont doit également Don’t Worry be happy. Un peu de romance cela ne peut pas nous faire de mal pas vrai ?

Je remercie les éditions Akata de nous faire confiance afin de vous proposer cette petite lecture.

annonce-coin-bonheur

Résumé

Paresseux et nonchalant, Haruka n’en a pas moins énormément de succès auprès des filles. Dans l’ombre, Satsuki, son amie d’enfance, veille sur lui depuis toujours. Mais leur relation pourrait bien prendre un tour inattendu suite à une crise… de somnambulisme ? Découvrez dans ce recueil de nouvelles, l’univers tendre et chaleureux de Kaori Hoshiya. Un univers habité par des personnages sains et généreux, qui ne manqueront pas de vous mettre de bonne humeur !

Le résumé juste en dessus n’en parle pas mais ce One Shot est en fait un recueil regroupant cinq petites nouvelles avec des personnes totalement différentes à chaque fois et il faut le dire elles sont toutes très attachantes.

On n’est pas là pour spoiler, je ne vous donnerai pas en détails les situations et la mise en scène, le manga se lit vite et ce serait dommage qu’après avoir lu vous sachiez tout du manga.

Par contre quel bonheur, c’est dit dans le titre… chaque situation est écrite de main de maître, Kaori Hoshiya nous transporte dans l’univers de ses personnages facilement et il y a toujours à travers ces nouvelles une petite morale ou même un événement inattendu.

Voici un petit aperçu :

planches-coin-bonheur-small

Le style de la mangaka fait mouche de suite, les dialogues bien mis en scène, pleins de petits textes en plus nous font ressentir la pensée des personnages et renforcent notre plongée dans ces univers.

Pour le graphisme c’est subjectif mais j’ai adoré, je trouve les personnages féminins mieux travaillés que les autres mais ce n’est que de mon point de vue, après c’est un univers qui plaira plus aux lectrices qu’aux lecteurs mais j’en suis la preuve concrète que ce n’est pas forcément le cas.

J’ai été profondément toucher par ses nouvelles et une en particulier, l’histoire Tamaki Tomoe et Eiji Tsukioka qui est la seconde du manga.

Vous l’aurez compris, les cinq nouvelles que l’on trouve dans Un petit coin de bonheur m’ont subjugué et la lecture fût géniale et dommage que cela soit si court et on redemande à chaque fin de nouvelles et là on se dit que c’est dommage car on s’attache aux personnages, aux événements mais on reprend une claque à chaque début d’histoire.

Ce manga aux éditions Akata est à lire absolument, disponible dans toutes les bonnes crèmeries.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :