Berserk Musô – Un gros défouloir !

En attendant la suite du manga, oui c’est long pour les fans…… il doit y avoir un manga tous les deux ans à peu près si ce n’est pas plus mais il est temps d’arpenter un peu l’univers dans un jeu vidéo pour patienter.

Berserk and the Band of the Hawk est sorti sur PC, PS4, PS Vita et Xbox One de quoi ravir tout le monde du moins si le jeu est bon et c’est ce que l’on va aborder maintenant sous forme d’aperçu. « Fait à partir d’une version presse »

original

BERSERK + MUSO = Défouloir garanti et sanglant ! Omega Force et Koei Tecmo sont aux commandes pour ne pas changer et nous offre aujourd’hui un jeu typiquement fan service, uniquement taillé pour ces personnes là et reprends l’aventure principale de notre héros, Guts.

Attention toute fois, les fans risquent de crier au scandale sur certaines scènes animés, la censure est passée par là et certaines coupures sont ultra choquantes.

Il est aussi possible de jouer d’autres personnages du manga mais autant le dire de suite, on reviendra rapidement sur notre héros principal tant il est beaucoup plus travaillé et sa palette de coups est carrément plus complète aussi.

Le jeu vous propose différents modes de jeu mais on passera clairement la majeure partie du temps sur le mode histoire tout comme dans les jeux Ken etc… Reprenant la trame principale et c’est un plaisir de participer à celle-ci tout en défouraillant un max de personnages. Oui je sais je fais l’apologie de tout fracasser mais bon on est dans un musô et dans un Berserk, vous vous attendiez à quoi ?

En plus du mode histoire, il y a un autre mode qui retiens notre attention, le mode Eclipse. Celui-ci est une sortes de mode survie ou on devra batailler dans de nombreux étages contre des hordes d’ennemis assoiffés et avec le personnage de son choix, c’est vous qui décidez au début !

Je vous souhaites bon courage, vous allez devoir vous farcir 100 étages pour arriver au bout et obtenir vos belles récompenses c’est à dire….. des transformations permanentes pour vos héros.

Je n’ai pas parler des graphismes du jeu, ce n’est pas l’apothéose c’est sûr mais cela retranscrit bien l’ambiance du manga, ça bouge bien et très nerveux et à côté de cela, comme à l’accoutumée « plus que certains titres » chez Omega Force, c’est assez vide et on affronte des barbares ayant tous la même tête, une armée de clones.

Ce jeu est un bon défouloir pour les fans mais rien de plus, les autres passez votre chemin, dans le monde des Musô il y a bien mieux, croyez moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s